La vapeur sèche à 120°C possède un fort pouvoir désinfectant !

Le produit miracle, c’est l’eau, et plus exactement la vapeur d’eau saturée appelée de la vapeur sèche à 120°C et plus… Appliquée sous pression, la vapeur agit non seulement comme dégraissant mais aussi comme désinfectant naturel. En tuant les germes et les bactéries, elle nettoie en profondeur, participant à assainir, qui plus est de façon écologique, notre environnement de vie. Et en ce temps de pandémie, qui dit désinfection, dit protection de notre santé !

Quand la chimie explique simplement les choses…

De nos jours, « les principales méthodes de désinfection et stérilisation utilisées sont : des méthodes chimiques, la température et la pression (pasteurisation, autoclave), les radiations. La vapeur sert particulièrement dans les blocs opératoires car la désinfection est alors quasi complète » (Source Wikipedia)…

En effet, amenée au-dessus de sa température d’ébullition (110°C), l’eau devient vapeur et provoque la rupture des liaisons physico-chimiques qui retiennent, sur les surfaces et supports que nous utilisons dans nos activités tant personnelles que professionnelles, toutes sortes de salissures, poussières et surtout de micro-organismes, responsables de certaines de nos maladies.

La vapeur devient alors un puissant agent tensio-actif. À partir de 120°C, l’association vapeur et pression ajoute un puissant effet désinfectant, qui va éliminer naturellement, une part importante des germes, bactéries, parasites, C.O.V (Composés Organiques Volatils) et … virus.

Contenant moins de 7% d’humidité, la vapeur sèche, à très haute température, permet en outre à l’eau de s’évaporer instantanément. Lorsqu’on sait que l’humidité favorise les moisissures, la croissance de micro-organismes pathogènes et un allongement significatif de leur durée de vie multipliant les risques sanitaires, c’est un gage d’hygiène supplémentaire et donc de prévention contre le développement de maladies allergènes et virales.

Alors la vapeur sèche, un rempart contre le COVID-19 ?

Même si personne ne peut affirmer à 100% que la vapeur sèche est en capacité de tuer ce virus, cela vaut le coup de se pencher sérieusement sur la question ! Plusieurs appareils existent actuellement sur le marché. « Pour ma part, j’ai testé le NVS Vapodil découvert lors d’une émission de TV sur M6 l’été dernier. Un reportage dans l’émission Capital montrait les dessous de fonctionnement d’un palace parisien, notamment la partie hygiène et propreté de l’établissement, qui se doit, vous l’imaginez, d’être exemplaire de ce point de vue. Là, une femme de ménage apparemment fan de la vapeur sèche faisait démonstration de cet appareil. J’ai alors pensé « si un tel établissement a sélectionné ce produit, il doit être top ». Et voilà, aussitôt testé, aussitôt adopté. Entre temps, j’ai également appris que des médecins, cabinets médicaux, crèches, EPHAD l’utilisaient ! En ces temps de confinement et d’absolue nécessité d’une hygiène irréprochable, j’use et abuse de mon Nettoyeur Vapeur Sèche », témoigne Cathy J (Pontoise – 95) « Je vais compiler mes bonnes pratiques du moment et les partagerai avec vous d’ici quelques jours », conclut-elle.

En attendant ces bons conseils, prenez soin de vous et de vos proches en pensant « vapeur sèche » !

Anne B.
Pour « Le blog du nettoyage au Naturel »